• La froideur des machines révèle la fragilité de la Plume.
    Deux potes, deux histoires, deux visions :
    L’un révèle l’âpreté de l’Homme par la douceur de la plume...
    L’autre réveille la chaleur des êtres par la rudesse des sons urbains...
    Ils se sont rencontrés au sein du Groupe MOSTER, premier lieu au sein duquel le compromis était de ne pas en faire.
    Deux mecs sympas, pas vraiment...
    Deux potes qui se prennent trop au sérieux, non plus...
    L’un serait le fils caché de Bacchus, avec tout ce que cela comporte de divin, de plaisir et de jouissance, l’autre le neveu de Sade, trouvant son sens dans la noblesse de la luxure, les dorures de la souffrance...
    Donc leur musique est une combinaison de stature royale et de pauvreté humaine.

    "LOVESON” est un jeune producteur de 24 ans. Depuis dix ans, il explore successivement les milieux du Rock, de l’Electro et du Hip-Hop, créant un style unique mêlant ses influences éclectiques. Né d’une famille de musiciens et guitariste de formation, il est très vite influencé par des groupes tels que ‘Radiohead’, ‘The Foo Fighters’ ou encore ‘Deftones’. (riffs, efficacité, subtilité de l’arrangement). Plus tard, il s’ouvre au monde de la production électronique grâce à des artistes comme ‘Massive Attack’, ‘Gorillaz’ ou ‘The Prodigy’. Aussi, c’est après l’immense succès du dj ‘Skrillex’ que LOVESON réalisera toutes les capacités de la production électronique et se lancera complètement dans cette direction. Mais c’est en 2015 que se fera un tournant majeur dans la carrière artistique de LOVESON, alors qu’il découvre l’album ‘To Pimp A Butterly’ du rappeur Kendrick Lamar. Son identité artistique prendra alors un tournant résolument Hip Hop, sans jamais renier pour autant ses influences passées.
    “LEO SEVIYOR” c’est juste sans accent.
    Toujours ouverts à de nouveaux horizons, le style musical de LOVESON et de LEO SEVIYOR est en constante évolution et ne cesse de surprendre.